• Lundi - Samedi at 08:00 - 20:00

  • Centre Urbain Nord

  • +216 94 382 300 | +33 9 74 76 80 89

Chirurgie esthetique dentaire Tunisie

Les techniques utilisées pour un blanchiment dentaire en Tunisie

La teinte naturelle des dents est différente d’une personne à l’autre. Des facteurs externes influencent aussi la couleur des dents. Parmi ceux-ci, il est possible de noter la consommation régulière de boissons et d’aliments foncés comme le café, le thé, le vin rouge et les betteraves. Le fait de fumer influence aussi la teinte des dents. L’âge fait de plus varier la couleur des dents. En vieillissant, l’émail devient plus mince et laisse transparaître la dentine, qui est de nature plus jaunâtre.

Les personnes désirent obtenir des dents plus blanches, à l’image des sourires immaculés qu’ils peuvent admirer sur plusieurs campagnes publicitaires. Un sourire d’une blancheur éclatante est comme synonyme de succès. Bien qu’il existe différentes techniques pour éclaircir les dents, il faut avoir des attentes réalistes, et savoir que les publicitaires disposent d’outils numériques qui permettent de présenter des sourires qui sont loin de la réalité. Il faut donc prendre connaissance des limites du blanchiment dentaire. En effet, si les techniques proposées en clinique sont aujourd’hui très efficaces, elles ne peuvent pas, pour autant, blanchir les dents au-delà de leur couleur naturelle.

Blanchiment dentaire Tunisie : Qu’est-ce que c’est ?

Le blanchiment dentaire en Tunisie est procédé simple de dentisterie esthétique qui sert à éclaircir les colorations de l’émail et de la dentine grâce à l’utilisation d’un gel à base de peroxyde d’hydrogène. Que ce soit en cabinet ou à domicile, aucun traitement blanchissant ne peut être effectué sans avoir effectué au préalable un bilan bucco-dentaire approfondi par un chirurgien-dentiste afin de vérifier l’absence de contre-indications comme des caries non soignées, des dents dévitalisées, une faiblesse de l’émail,  ou des irritations gingivales ainsi qu’un détartrage efficace.

Blanchiment dentaire Tunisie : les techniques de blanchiment professionnel

Il existe principalement 3 techniques de blanchiment dentaire en Tunisie qui sont généralement effectuées par les professionnels de la santé buccodentaire pour blanchir les dents.

Les Gouttières

Les gouttières sont des coquilles fabriquées sur mesure au cabinet dentaire, et sont ensuite remises au patient, accompagnées d’une trousse de blanchiment. Les gouttières contiennent une solution blanchissante qui permet d’éclaircir la couleur des dents de manière progressive. Elles doivent être portées selon la prescription du dentiste. Les résultats sont normalement visibles après quelques jours.

Le blanchiment à la chaise

Cette technique nécessite généralement une ou deux visites à la clinique dentaire. Un agent blanchissant est appliqué sur les dents, puis est activé à l’aide d’une lumière spécialisée. Des gouttières peuvent ensuite  être remises au patient afin d’ajuster la teinte finale.

Le blanchiment interne

Cette technique de blanchiment dentaire en Tunisie est utilisée pour les dents ayant été dévitalisées, c’est-à-dire celles qui ont  reçu un traitement de canal et qui ont développé une teinte plus grisâtre. Il s’agit également d’une technique qui peut être utilisée sur une dent ayant reçu un choc. L’agent blanchissant est alors injecté à l’intérieur de la dent. Deux rendez-vous sont normalement requis.

Le blanchiment dentaire Tunisie : Les résultats

Généralement, les résultats apparaissent véritablement au bout de 15 jours et sont visibles en moyenne pendant 4 ans, selon le mode de vie du patient. En cas de sensibilité, il est obligatoire d’arrêter le traitement et de consulter un dentiste pour éviter d’endommager le nerf de la dent.

Pour en savoir plus sur les techniques de blanchiment dentaire, contactez-nous !

 

Categories:
blanchiment dentaire tunisie

Quels sont les risques d’un blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire est une pratique dont la popularité devient croissante au cours des dernières années. Cependant, il ne s’agit pas d’un acte sans danger et il est important de bien comprendre les conséquences qu’il peut avoir sur la santé. Les questions qui se posent seraient de savoir en quoi consiste cet acte de soins et quels sont les risques du blanchiment des dents ?

Blanchiment dentaire : Qu’est-ce que c’est ?

Le blanchiment des dents désigne le procédé destiné à éclaircir la teinte des dents.
Plusieurs raisons peuvent motiver le recours à ce type de soins dentaires : une coloration anormale qui est due par exemple à la consommation répétée de certains aliments ou du tabac, une gêne ou plus couramment encore, un souci d’amélioration esthétique sont les raisons les plus souvent répertoriées.
Cet acte est généralement pratiqué chez un chirurgien-dentiste mais il est de plus en plus proposé dans des instituts de beauté ou dans ce que l’on appelle communément des « bars à sourire ». Ces derniers ont connu un essor important en raison de leurs prix souvent attractifs et concurrentiels par rapport à ceux pratiqués par les chirurgiens-dentistes. Il existe enfin des solutions permettant de blanchir ses dents à domicile.

Blanchiment des dents : Les différentes techniques

Un blanchiment des dents est le plus souvent effectué selon un procédé chimique. Chez un chirurgien-dentiste, il est réalisé au moyen d’un produit appelé peroxyde d’hydrogène. Cet agent est utilisé sous forme de gel que l’on applique sur les dents grâce à une gouttière. L’action peut, selon les cas être complétée par l’utilisation d’une lampe à UV et par l’utilisation de gouttières moins dosées à domicile. Les méthodes employées au sein des « bars à sourire » sont globalement similaires à celles employées par les chirurgiens-dentistes. Cependant, l’expertise en matière de soins dentaires n’est pas la même. Pour ce qui est du blanchiment des dents à domicile, il est possible de trouver des alternatives dans la plupart des grandes surfaces, les parapharmacies ou les pharmacies. Elles peuvent se présenter sous la forme de gouttières, de bandelettes, de dentifrices ou de gels à appliquer au pinceau sur les dents, etc. À noter que ces alternatives sont globalement beaucoup moins dosées en peroxyde d’hydrogène que les produits utilisés en cabinet ou dans les « bars à sourire ».

Blanchiment dentaire : Les contre-indications

Le blanchiment des dents n’est pas sans danger pour la santé bucco-dentaire. Il existe un certain nombre de contre-indications et de risques qu’il est important de connaître avant de l’effectuer.

Le blanchiment des dents est déconseillé dans les cas suivants :

  • Les enfants et les adolescents ;
  • Les personnes ayant des caries ;
  • Les personnes ayant les dents hypersensibles, notamment au froid ;
  • Les personnes dont les dents présentent des lésions ;
  • Les femmes enceintes.

De manière générale, il vaut mieux demander conseil à son chirurgien-dentiste lorsque l’on souhaite traiter ses dents, pour n’importe quel problème. Il sera à même d’évaluer clairement la santé de vos dents et de déterminer la nécessité ou la possibilité ou non de procéder à ce type de traitement.

Blanchiment dentaire : Les risques

Pratiqué trop souvent que ce soit chez un dentiste ou dans des « bars à sourire », cet acte de soins peut être plus néfaste que bénéfique sur le long terme. Parmi les problèmes les plus courants pouvant se développer après plusieurs séances, il est possible de constater :

  • Le développement d’une hypersensibilité dentaire, surtout face au froid ;
  • L’altération de l’émail et une fragilisation prématurée des dents ;
  • La déminéralisation des dents ;
  • Une coloration plus rapide des dents car les pigments contenus dans les aliments se fixent plus facilement lorsque l’émail est fragilisé ;
  • L’irritation des muqueuses due à la concentration du produit ;

En outre, les risques du blanchiment des dents se situent également au niveau de la concentration de peroxyde d’hydrogène dans les produits utilisés par les consommateurs. En théorie, plus la concentration de peroxyde est élevée, plus l’effet de blanchiment sur les dents est probant.
Pour limiter les abus et limiter les risques, la loi prévoit une limite de 0,1 % de concentration de peroxyde d’hydrogène. En pratique, il est très difficile de savoir si ce dosage est toujours respecté.

Si vous voulez en savoir plus sur le blanchiment dentaire, contactez-nous !

 

Categories:
implants dentaires tunisie

Risques et résultats des implants dentaires

L’implantologie dentaire est définie comme étant une procédure destinée à remplacer les racines des dents par des tiges en métal qui ressemblent à des vis et qui permettent de remplacer les dents manquantes ou endommagées par des dents artificielles qui ont le même aspect et qui remplissent la même fonction que les vraies dents.

La chirurgie implantaire est une alternative aux prothèses dentaires ou aux ponts mal fixés. La chirurgie d’implant dentaire va dépendre du type d’implant et de l’état de la mâchoire. La chirurgie implantaire peut englober plusieurs procédures. Le principal avantage des implants est la constitution d’un support solide pour toutes les nouvelles dents, un processus qui nécessite une forte cicatrisation de l’os autour de l’implant en question. Comme cette cicatrisation osseuse prend du temps, le processus peut prendre plusieurs mois.

Implants dentaires : les risques

Comme toute intervention chirurgicale, la chirurgie des implants dentaires présente des risques pour la santé. Cependant, il est rare que des problèmes se posent et, s’ils se produisent, ils sont généralement faciles à traiter et pas trop importants. Ces risques incluent :

  • Une infection au site de l’implant
  • Une blessure ou dommage aux structures environnantes, comme d’autres dents ou vaisseaux sanguins
  • Une lésion traumatique des nerfs qui peut causer des douleurs, un engourdissement ou des fourmillements aux dents naturelles, aux gencives, aux lèvres ou au menton
  • Des problèmes de sinus, quand les implants dentaires placés dans la mâchoire supérieure font une saillie à travers l’une des cavités des sinus

Implants dentaires : Les résultats

La plupart des implants dentaires ont généré un grand succès. Cependant, dans certains cas, les os ne peuvent pas fusionner suffisamment avec l’implant métallique. A titre d’exemple, le fait de fumer peut contribuer à la non-adaptation de l’implant et à l’apparition de complications.Si l’os ne fusionne pas suffisamment, l’implant doit être retiré, l’os doit être nettoyé et, dans environ trois mois, la procédure peut être tentée une autre fois.

Il est possible que vos ajustements dentaires et vos dents naturelles durent plus longtemps de la manière suivante :

  • La pratique d’une excellente hygiène buccale : Comme avec les dents naturelles, vous devez garder les implants, les fausses dents et le tissu gingival propres. Des brosses spécialement conçues, comme les brosses inter dentaires qui glissent entre les dents, peuvent aider à nettoyer les coins et les fissures autour des dents, des gencives et des tiges métalliques pour maintenir une bonne hygiène buccale.
  • Consultez votre dentiste régulièrement : Il faut Programmer des contrôles dentaires chez votre dentiste pour assurer la santé et le bon fonctionnement de vos implants et suivre les conseils de nettoyage professionnel.
  • Évitez les mauvaises habitudes. Il ne faut plus mâcher d’objets durs, tels la glace ou des bonbons durs, qui pourraient abîmer à la fois les  couronnes ou les dents naturelles. De plus, il y a lieu d’éviter les produits contenant de la caféine ou du tabac qui sont susceptibles de tacher les dents.

Vous voulez en savoir plus sur les implants dentaires, visitez notre site !

 

 

Tags:
Categories: